Lettre ouverte à nos élus

Association de Défense De l’environnement à Tiercelet ( ADET 54)
 
                                                                                                      
Tiercelet le 11 Décembre 2012,               
 
Monsieur le Maire , Madame, Messieurs  les conseillers municipaux de Tiercelet
 

L’ADET 54 vous remercie d’avoir pris la décision ce soir de refuser l’implantation d’un parc éolien sur notre commune. Il est important que chacun ait bien pris conscience des risques que représentait ce projet et des conséquences importantes qu’il aurait pu engendrer, vis à vis de l’ensemble des habitants.

Cependant il reste une seconde étape à franchir et non des moindres, puisque Bréhain la ville entend accepter le reste des implantations soit 6 machines, et ce au détriment de l’opinion générale de ses habitants. En effet, nous avons pu sonder une majeure partie des 200 habitants (200 adultes) de Bréhain la ville lors d’une pétition. Aujourd’hui nous recommandons à leurs élus de tenir compte de l’avis de leurs citoyens et de leur permettre d’être à leur tour entendus. La méconnaissance du projet, dans son état actuel est manifeste. Les éoliennes sont prévues à moins de 2km des plus lointaines habitations du village et à moins de 550m des plus proches (dont ceux de Bréhain la Cour qui subiront un encadrement de 5 machines à moins de 800m de chez eux). Sachez que lors du dernier conseil municipal  de Bréhain la ville, des conseillers municipaux ont indiqué ne pas connaître le projet comme il venait d’être annoncé et ont été surpris de connaître les quantités et implantations définitives proposées par ERELIA.

Aussi, nous sommes bien conscients que ce parc reste à une distance relativement proche de Tiercelet, (moins de 1 km) nous en subirons donc les conséquences, et effectivement sans en bénéficier d’éventuelles faibles rentrées financières. Mais conservons à l’idée que le coûteux démantèlement ne pourra nous être imputé comme cela risque d’être le cas pour les communes acceptant de tels projets aujourd’hui.

Bréhain la Ville reste sourd à nos mises en garde, l’exploitation éolienne donne des signes  de faiblesse (voir les récents communiqués sur Vesta, sur  la Grande Bretagne qui n’accepte plus d’éolienne terrestre sur son territoire, sur le Danemark qui possède les plus grands parcs éolien extra-territoriaux et qui indique des inquiétudes sur le plan sanitaire …). Si nous commettons une erreur aujourd’hui, elle n’aura pas de coût ou de conséquence préjudiciable pour l’avenir de notre commune. Si on ne se trompe pas, le coup du démantèlement estimé s’élèvera à 4 500 000€ pour les 6 machines de Bréhain la Ville. Nous n’allons pas pour autant arrêter nos investigations vis-à-vis de ce projet, notre association de défense de l’environnement à Tiercelet, est non pas intitulé de Tiercelet , contribuera à défendre l’environnement des communes  situées dans les environs proches de Tiercelet . Quand la balance est déséquilibrée du côté des inconvénients, il est impératif que chacun prenne conscience et réagisse. Je demande une fois de plus à leurs élus de s’informer, et d’informer leurs habitants en connaissance de cause.

Je tiens aussi à remercier l’ensemble de mes collaborateurs qui ont contribué activement à ce premier résultat. Le plus dur reste à faire et sans eux la partie serait terminée.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire , Madame, Messieurs  les conseillers municipaux de Tiercelet l’assurance de ma parfaite considération.   

 Le Président :                Philippe Strappa